Voici Mason Wartman : jeune, motivé, plein de bonnes idées et de ressources. Il est tellement talentueux qu’il a travaillé dans la finance dans le fameux quartier de Wall Street pendant quelques temps avant de tout lâcher… pour ouvrir une pizzeria un peu spéciale à Philadelphie.

Un parcours atypique d’un ancien de la finance qui a préféré faire ce qu’il aimait et aider son prochain. Parce qu’en plus de monter une pizzeria, celui-ci a développé un concept étonnant et extrêmement altruiste qui permet d’offrir des pizzas aux plus démunis qui ne peuvent pas forcément se le permettre.

Dans son restaurant de Philadelphie appelé Rosa’s Fresh PizzaMason fait comme beaucoup d’autres pizzerias des États-Unis : proposer une part de pizza pour seulement un dollar. Grâce à l’impulsion d’un client, Mason a alors organisé tout un système pour permettre aux plus démunis de manger un peu sans avoir à dépenser le peu d’argent qu’ils peuvent gagner. Ainsi, un client peut pré-commander une part de pizza, la payer, et laisser la commande sur un post-i qui est ensuite accroché au mur.

Lorsqu’un client sans argent a besoin d’une part, il suffit simplement de prendre un des (désormais nombreux) post-it accrochés au mur pour recevoir une part gratuitement. Le système a rapidement fait ses preuves et en deux ans d’existence, a fait de nombreux heureux.

Mason a expliqué qu’environ une quarantaine de sans-abri venait tous les jours dans sa pizzeria pour manger un bout. Ce qui est beau à voir est que les clients qui paient continuent de « pré-commander » ces parts. De quoi redonner un peu foi en l’être humain et en la solidarité.

Surtout que les post-it contiennent des petits mots à l’attention de celui qui vient le prendre : principalement des encouragements.

 

Commentaires

Commentaires